AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

E&P - « En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar
PASSEPORT
MESSAGES SUR LE FORUM : 314
AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
DATE D'ARRIVÉE : 20/04/2012
CRÉDITS : MAFDET
ÂGE : 25
Féminin
ANNIVERSAIRE : 30/04/1992
SOCIAL LIFE

Passeport
TOPICS: ✔ DISPONIBLE
RELATIONS:
CONTACT


21.04.12 14:04 | Message#97341 Voir le profil de l'utilisateur


En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux.

    " Franchement Lys t'aurais pu faire un effort ! " " Papa c'est le matin là j'suis vraiment pas d'humeur ! "" Je te demande pas de lui faire la conversation,juste de lui dire bonjour c'est le minimum vital " " Franchement ? C'te fille elle est plus jeune que moi, on la reverra jamais et c'est pas parce que tu l'as baisé cette nuit que je lui dois le respect ok ? ". Lys était encore en pyjama dans la cuisine et clairement il était trop tôt pour qu'elle se prenne la tête avec son géniteur. Elle finit son café d'une traite et monta dans sa chambre sans lui laissé le temps d'envenimer les choses. Aujourd'hui elle n'en avait ni la force, ni l'envie. De toute manière elle savait comment ça finirait, elle le savait parce que ça finissait toujours de la même manière avec lui. Ils se jetaient les pires crasses à la figure et puis partaient chacun de leurs côté. Autant en arrivé directement à la conclusion. Allongée sur son lit, les rayons du soleil vinrent lui caresser le visage. Aujourd'hui, elle allait passer la journée dehors. Les cheveux relevés en un chignon approximatif, elle enfila un pantalon en toile et un débardeur blanc. Elle avait une seule envie, ne croiser personne aujourd'hui. Pourquoi ? Parce que la probabilité de croiser quelqu'un qui l'appréciait était tout de même assez faible et elle le savait. Toutes ces personnes qui la voit hautaine et froide ne l'aime pas particulièrement et à vrai dire elle s'en fou. Mieux vaut être seule que mal accompagnée. Oui, elle était vu comme l'une de ces filles pété de tune qui ne se sentait plus pisser et alors ?

    Son sac sur l'épaule elle quitta l'hôtel particulier qui servait de baisodrome à son père sans même lui lancer un regard, direction le champ de mars. Le voiturier me regarda un instant, un sourire et il compris. Aujourd'hui elle n'avait pas envie de faire la fille friquée, la fille sans coeur, aujourd'hui elle avait besoin du métro. Arrêt Bir-Hakeim, les rues de Paris. Comme un samedi après midi, le champ de Mars était remplie de touriste. Pourtant Lys connaissait un endroit où elle serait tranquille, cet endroit perdu derrière un buisson où elle allait tout le temps avec son frère et Pablo. Cet endroit qui était notre point de rendez-vous pour refaire le monde et où aujourd'hui j'étais seule. Perdue. Je m'allongeais, le visage réchauffé par les rayons du soleil et j'arrêtais de penser. J'aurais voulu resté ici, pour toujours.

    Revenir en haut Aller en bas


    avatar
    Pablo n. Warholl
    SEXY ME
    i'm fucking crazy admin

    PASSEPORT
    MESSAGES SUR LE FORUM : 850
    AVATAR : Harvey newton Haydon
    DATE D'ARRIVÉE : 17/04/2012
    CRÉDITS : blueorchid
    NOW PLAYING : yeah yeah yeah ▬ heads will roll
    Masculin
    SOCIAL LIFE

    Passeport
    TOPICS: ✘ INDISPONIBLE
    RELATIONS:
    CONTACT


    23.04.12 20:49 | Message#98234 Voir le profil de l'utilisateur

      Quand on perd une chose importante dans la vie, on se raccroche à la seconde. Lys. cette petite gamine que Pablo connaissait depuis des années. Loin de là qu'elle ne comptait pas pour lui, mais quand Alek est mort, il s’est donné une mission. Celle que son ami lui aurait demander. Devenir ce gilet par balle, ce mur de béton, cette muraille de Chine, qui protégerait sa jeune sœur. Depuis quelques mois, depuis la mort de son meilleur ami, Pablo certains jours errait dans les rues de la capitale française à la recherche de son ami, comme pour avoir cet espoir de le retrouver. De le revoir une dernière fois. De lui dire 'au revoir'. Mais après avoir tourné dans la ville, il se résignait retenant ses larmes pour ne pas pleurer devant toute la foule de passant.
      Pablo se trouve au Parc du Champs-de-Mars, assis sur un banc, il se perd dans ses pensées. Il repartait ce soir pour Londres. Il avait une obligation qu'il l'attendait le lendemain à vogue, concernant une histoire de boulot. Surement une réinsertion. Mais au fond de lui, il espérait que ce n'était pas une offre de mannequin car sa réponse serait non. Il avait mis fin à sa carrière le jour de l'enterrement de son meilleur ami, quand il s'est rendu compte que les paparazzis étaient venus l'épier en ce jour. Il ferait toujours parti de la jet-set, il le savait. Mais s'enlever des affiches, baissera son taux de parution dans les torchons mondiaux.
      Pablo prend son téléphone, et compose un numéro instinctivement. Puis il glisse son doigt sur 'appeler'. La personne laisse son téléphone, n'ayant pas l'envie de répondre surement. Il tombe sur la boite vocal «Vous êtes bien sur la messagerie de allyssandre, lancez un message». Et le fameux 'bip' bruit. «Lys, it's Pablo. Where are you. Come on, answer Lys. Recall me, please. i'm in Paris.» Pablo pose son téléphone sur le banc, et s'allume une clope. Il espérait que la petite allait le rappeler. Il avait envie de la voir, ce besoin de savoir qu'elle allait bien. Que la vie continuait.


      _________________

      •• "'Remember when you were young, You shone like the sun. Shine on you crazy diamond ..."
      «anciennement eadan r. bluemoon
      Revenir en haut Aller en bas


      avatar
      PASSEPORT
      MESSAGES SUR LE FORUM : 314
      AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
      DATE D'ARRIVÉE : 20/04/2012
      CRÉDITS : MAFDET
      ÂGE : 25
      Féminin
      ANNIVERSAIRE : 30/04/1992
      SOCIAL LIFE

      Passeport
      TOPICS: ✔ DISPONIBLE
      RELATIONS:
      CONTACT


      24.04.12 15:47 | Message#98408 Voir le profil de l'utilisateur


      En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux.

        Chaque jour qui passe, un certain nombre de gens meurent et naissent sur la planète. Un certain nombre bais vingt cinq fois dans cette même journée quand d'autres s'engueulent avec leurs maris. On en vient parfois à se dire que l'on mérite tout ce qu'il nous arrive, que Dieu, le destin ou appelez comme vous le voulez essaye désespérément de vous faire lâcher prise. Comme pour vous montrer que la vie n'est pas un long fleuve tranquille, comme pour vous rappelez que vous n'êtes qu'un être humain, les épreuves se suivent et ne se ressemblent pas. Et puis chaque jour qui passe, certain finissent par se dire qu'advienne que pourra. Si tout ça arrive c'est pour une raison... Lys ne fat parti sans doute d'aucune de ses catégories pour le moment. Mais dans sa vie elle a appris à ne plus rien regretter. Les regrets vous retiennent et vous étouffent. Un jour, peut-être, elle se rendra compte de toutes ces choses qu'elle enfouie au plus profond d'elle même et elle explosera. Un jour, peut être, mais en cet instant, elle avait simplement besoin de vide, de calme, de silence. Cachée derrière son buisson, dans son endroit, elle se contentait de regarder le ciel, une cigarette à la main - encore une - et d'attendre que la journée passe. Rien ne pouvait venir entraver ce silence. Rien. Si, cet engin diabolique qu'on appelle téléphone portable et qui se mit à vibrer juste en dessous de sa tête. Il fallait vraiment que les constructeurs arrêtent d'augmenter la puissance de ce vibreur parce qu'à ce niveau là, tous les sex shop de la région allaient devoir mettre la clé sous la porte. Toutes les ados dépravées de 15 ans allaient utiliser leur portable. Mais bref. Elle le sortit de son sac avant de se figer devant l'appelant. Pablo. Elle voulait répondre, elle était sur le point de le faire, mais pour elle-même ne savait qu'elle raison elle n'eut d'autres réactions que de le regarder sonner jusqu'à ce que son écran redevienne noir, inerte.

        Première cigarette. Son téléphone était toujours dans sa main, éteint. Deuxième cigarette. Elle se demandait pourquoi elle ne trouvait pas le courage de lui répondre. Troisième cigarette. Elle pris son portable pour envoyer un simple message. " Champs-De-Mars, if you you i'm there. In the place we always were with Alek. If you remember... ".
        Message de merde et sans ancun intérêt, son anglais était bidon et elle le savait. Mais lorsque elle a appuyé sur la touche envoyer elle n'y a même pas pensé. Elle ne savait pas s'il répondrait, ni même s'il allait vraiment venir, s'ils allaient avoir des choses à se dire, mais peut importait maintenant, ce qui était fait était fait...
        Une énième cigarette à la bouche elle attendait, impatiemment. Pablo. Il lui manquait tellement. Depuis un nombre d'années grandissant il avait toujours fait partie de sa vie et maintenant... Tellement de choses avaient changé. Rien ne pourra redevenir comme avant c'est évident, mais alors vers quoi aller ?

        Spoiler:
         
        Revenir en haut Aller en bas


        Contenu sponsorisé

        PASSEPORT
        SOCIAL LIFE
        CONTACT


        | Message#0

        Revenir en haut Aller en bas

        E&P - « En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »

        Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

        Sujets similaires

        +
        Page 1 sur 1

        Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
        -
        Sauter vers: