AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

EVANS, hadhes ; Email

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar
PASSEPORT
MESSAGES SUR LE FORUM : 314
AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
DATE D'ARRIVÉE : 20/04/2012
CRÉDITS : MAFDET
ÂGE : 25
Féminin
ANNIVERSAIRE : 30/04/1992
SOCIAL LIFE

Passeport
TOPICS: ✔ DISPONIBLE
RELATIONS:
CONTACT


26.04.12 16:04 | Message#98715 Voir le profil de l'utilisateur

    Encore une nuit où je ne dormais pas chez moi, encore une nuit où je n'avais pas trouvé le courage de voir mon père dans le même lit qu'une blonde de dix huit ans qui crierait de plaisir toute la nuit ou bien une brune à gros seins qui simulait mal ou que sais-je encore. J'aurais trouvé quelqu'un chez qui dormir, si je n'avais pas aussi peu envie de voir du monde à l'heure actuelle. Un carte black à vingt ans et un compte plein a craqué, j'étais connu dans les plus grands hôtels de Paris pour les nuits que j'y passais. Ils savaient pourquoi je venais, il faisait comme si de rien n'était, je les payais un peu plus et cela allait très bien à tout le monde. Je ne tenais pas particulièrement à ce que le tout Paris sache que mon père allait au putes et ils étaient bien contents d'avoir une cliente régulière et discrète. Allongé sur le lit simple d'un hôtel bien connu de Paris j'allumais mon ordinateur. Finalement, la solitude pesait et j'avais envie de parler à quelqu'un. De parler à quelqu'un qui pouvait comprendre la douleur de voir un proche partir, vous laisser seul, seul dans un monde où il n'y a plus de racines sans sa présence. Alek n'était plus là et j'avais beau montrer une insensibilité parfaite à tout le monde, jamais la douleur n'avait été aussi intense.


    divagations nocturne


        Il est près de trois heure du matin et je me doute bien que tu dois dormir... Mais j'avais besoin de parler à quelqu'un et tu es l'une des seules personnes qui... Enfin l'une des seules personnes qui pourrait comprendre. Je suis désolée de t'ennuyer encore une fois avec ça mais je suis seule dans une chambre d'hôtel aux murs beige et sans sentiments. Bref, je regarde les gens autour de moi et ils continuent tous leur vie comme avant, ils continuent d'avancer alors que je fais du sur place. Tu crois que la douleur s'en va un jour ? Qu'on arrête d'y penser tout le temps et qu'on finit par pouvoir reprendre sa vie ? Les gens croient que je ressens rien parce que je ne pleure pas devant eux, on me traire de garce sans coeur... Tu crois que c'est normal de ne pas réussir à pleurer devant les gens, que c'est grave ? ...

        Bref, il est trois heure du matin et j'avoue que je ne devrais peut être pas t'envoyer ce mail, t’embêter encore avec ça ... Surtout que mon mail n'est pas très construit...

        Bonne nuit.
        Lys
      Revenir en haut Aller en bas

      EVANS, hadhes ; Email

      Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

      Sujets similaires

      +
      Page 1 sur 1

      Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
      -
      Sauter vers: